Allégez vos fêtes avec Nutripharm

Voici quelques pistes pour concilier réveillons, gastronomie et légèreté afin que votre démarche d’amaigrissement ne soit pas teintée d’échecs ou d’une démotivation et que votre silhouette ne soit pas modifiée suite aux repas des fêtes de fin d’année.

Bien qu’étant un moment important pour la convivialité et le lancement de l’esprit de fête, l’apéritif peut également se révéler être un véritable piège s’il est trop riche en calories et graisses. Voici quelques idées de grignotages légers en attendant l’entrée ou le plat de résistance. 
En ce qui concerne les boissons, mieux vaut opter pour une coupe de champagne ou un autre mousseux, de préférence « sec » et éviter les associations alcool-sucre, qui feront rapidement monter le baromètre des calories !

Quelques recettes pour "Les apéros & zakouskis"

Les entrées

Beaucoup d’entrées proposées lors des repas de réveillons peuvent tout à fait convenir si l’on surveille son poids. Misez sur des plats à base de poissons et de fruits de mer qui sont toujours moins caloriques et plus digestes (à condition de ne pas les noyer dans une sauce).Privilégiez donc en entrée les mousses, terrines, car-paccio de poissons maigres, coquillages ou crustacés
Les tartares (de poisson ou de bœuf) peuvent également convenir et être préparés de manière originale.  
Les potages sont également de mise pour une entrée légère (bisques, …)
Évitez les entrées à base de toast et de garnitures grasses (pâtés, tarama….)

Pour votre information, le foie gras est composé de 50% de matières grasses. Veillez donc à ne pas abuser, limitez-vous à une tranche de 30 à 40g maximum.

Les plats consistants

En grand classique de viande maigre on pensera souvent à la volaille (dinde, dindonneau, caille, canard,…) mais on évitera de consommer la peau.  A nouveau, pensez à alléger vos sauces d’accompagnement ! Biche, sanglier, canard, faisan, lièvre ou chevreuil sont également intéressants : moins sédentaires, ils sont de ce fait pauvres en graisses.  N’oubliez pas les viandes plus exotiques (bison, autruche, crocodile, antilope…), qui ont, elles, de nombreux atouts diététiques et feront le plaisir des plus curieux. 
Faites néanmoins attention aux accompagnements et au mode de préparation. Si vous souhaitez faire une farce, choisissez-la à base de fruits secs, légumes ou fruits oléagineux (noix, noisettes, pi-gnons...). Évitez les farces à base de pain, chapelure, viande et charcuteries grasses (haché, lard...) mais utilisez plutôt des filets de dinde que vous hacherez vous-même.
L’idéal est de prévoir un légume pour ne pas manger que des féculents en accompagnement de la pièce de viande.  Le légume peut être préparé de manière simple mais originale, par exemple, en tagliatelles (courgettes, carottes, poireaux), en purée, moulée en forme (brocoli, choux…), etc.  
De plus, les légumes donnent de la couleur et du raffinement à vos plats c’est donc le moment d’en profiter !
Les repas de fêtes sont des moments de convivialité, pourquoi donc ne pas choisir une « repas style pierrade »
Pour la pierrade : optez pour un mélange de viandes maigres (volaille, bœuf, porc, ...) le mode de cuisson étant parfait pour éviter trop de graisses. Faites néanmoins attention aux sauces qui accom-pagnent ce repas !!
Limitez vous également à 3 tranches de fromages (s’il y a un appareil à raclette sous la pierrade) et mieux, préférez les versions allégées en matières grasses.

Quelques recettes pour "Les plats consistants"

Les desserts

Inutile de vouloir s’en passer, c’est jour de fête et beaucoup d’entre vous l’ont sûrement bien mérité.  Là aussi, il est simple de limiter les dégâts et de conclure sur une note de légèreté. 
Les préparations allégées à base de fruits peuvent être très raffinées : macédoines de fruits exotiques, soupes de fruits aux épices, assortiment de sorbets (dépourvus de graisses, contrairement à la glace), permettront de terminer le repas sur une note de légèreté...
Si vous optez pour les traditionnelles bûches de Noël, préférez-les glacées plutôt qu’à base de crème (si souvent écœurantes…) ou choisissez des bûches à base de mousses de fruits.

Une recette légère pour "Le dessert"

 

Les boissons

Lors du repas, faites attention aux mélanges de vins, ainsi qu’à la quantité. Ne videz pas trop vite votre verre et buvez régulièrement de l’eau en alternance avec les vins.

Comment gérer les jours de fêtes avec les sachets Nutripharm ?

Voici un exemple de recette à base de sachet Nutri :

Comment gérer la période entre et après les fêtes ?

Buvez pour éliminer !

Pour éliminer les toxines et purifier l’organisme après cette période d’excès, buvez abondement tout au long de la journée, au moins 1,5 L d’eau (ou tisanes sans sucre) par jour.  Oubliez les sodas, boissons sucrées et autres excitants comme le café et l’alcool…

Bougez !

Pensez aux balades à pied ou à vélo, ou à toutes autres activités physiques. Elles sont très importantes car elles vous aideront à éliminer les calories excéden-taires, à drainer l’eau infiltrée dans les tissus et à stimuler votre transit intestinal.

Mangez léger !

Consommez des légumes 2 fois par jour (repas du midi et du soir). Limitez les matières grasses.
Choisissez des viandes et charcuteries légères.
Evitez les grignotages salés et sucrés.
Supprimez éventuellement votre féculent du soir.

Toute l’équipe Nutripharm vous souhaite d’agréables fêtes de fin d’année et une excellente nouvelle année!